ACCUEIL
Station de testage de Verdilly

L'UPRA Ile-de-France a mis en place depuis 1971 un dispositif de sélection moderne et adapté, qui s'appuie sur les différents niveaux de contrôles (ascendance, individuel, descendance) et sur l'insémination artificielle.

  • Les femelles sont contrôlées dans les fermes sur leur valeur maternelle (prolificité et production laitière). Parmi les brebis « Reconnues » (R) (R = brebis de pur pedigree) , les 30% meilleures sont qualifiées « méres à béliers » (MB), les 25% suivantes « Mères à agnelles » (MA).
  • Les mâles d'une génération sont triés dans un premier temps sur les qualités de leur ascendance paternelle et maternelle, ainsi que sur leur morphologie individuelle. Le potentiel boucher des 400 meilleurs est évalué dans une station de contrôle individuel (SCI)

Les 25 meilleurs de la SCI sont testés sur descendance (qualités bouchères des agneaux produits, qualités maternelles des agnelles produites).

Au vu des résultats, les meilleurs béliers sont qualifiés «  AMéliorateurs » pour les qualités bouchères (AMBO), les qualités maternelles (AMEL), ou les deux (ELITE).

  • Ces animaux améliorateurs sont diffusés par Insémination artificielle, et de façon prioritaires en accouplement avec les brebis qualifiées « MB » dans les élevages français.


Chaque année, les produits de ces « accouplements raisonnés » sont, vers l'âge de 110 jours, introduits en station de contrôle individuel (SCI), etc.

Ce schéma rigoureux permet une augmentation régulière du progrès génétique tous les ans. La pratique de l'insémination artificielle sur au moins 30 % des effectifs de femelles de la base de sélection permet une diffusion directe (IA) ou indirecte (béliers issus de parents ou grands-parents améliorateurs) de l'amélioration génétique, en France et dans le Monde.

 

Pour apercevoir les commentaires, survoler avec la souris.

Cliquez sur le schema pour agrandir

Exemple de résultats du testage viande d'un belier Ile-de-France

Grâce aux accords vétérinaires internationaux, la semence Ile de France voyage facilement par route air ou mer et est un complément incontestable pour diffuser la génétique dans le monde.