ACCUEIL

Parmi les grandes races bouchères, le mouton Ile de France est un animal à très hautes performances, qui présente le meilleur niveau de garantie génétique au monde, qui a démontré sa capacité d'adaptation à tous les systèmes d'élevage et à des régions aux climats extrêmement variés.


Son nom ?
Cette race a été développée dans cette région Ile de France entourant Paris, région chargée d'Histoire mais aussi région agricole, ou l'on trouve cultures et prairies, moutons d'herbage et de bergerie. C'est un professeur à l'école vétérinaire de Maisons-Alfort qui, au début du 19ème siècle, eu l'idée de croiser une souche de mérinos, plutôt orientée sur la laine, avec des reproducteurs Dishley, race bouchère d'origine anglaise. En 50 ans ce métissage a débouché sur une race stable qui, dans un premier temps, s'est améliorée exclusivement grâce aux moyens empiriques de la sélection sur la morphologie. C'est à partir de 1960 que les éleveurs font le choix d'adopter les outils modernes de la génétique quantitative pour compléter leur dispositif collectif de sélection.

 


Aujourd'hui, la race Ile de France s'appuie sur un schéma génétique très complet et exigeant, adapté à la demande de la distribution et du consommateur..


Elle est ainsi , parmi les races bouchères, la seule à utiliser les trois niveaux de sélection :

  • le contrôle individuel des mères et des agneaux de l?année
  • la sélection sur les qualités génétiques des ascendants
  • le testage sur la descendance

pour améliorer continuellement :

  • les qualités maternelles
  • les qualités bouchères

 

 


Le résultat de ce travail continu est une race qui ne cesse de conquérir un vaste public, tant en France qu'à l'étranger.

Les principales qualités qui rendent attractive l'Ile de France :

 

 

.